2008/07/03

OSS 3 - 0 ALSA

Voila toutes mes machines (3 os différents dessus : OpenSolaris, FreeBSD, Linux) sont enfin passées sous OSSv4, alors les linuxiens vont me rétorqué, quoi, mais il parait que OSS c'est tout pourri c'est pour ça qu'on a alsa maintenant sous linux... A cela je vais raconter une petite histoire.

Il y a très longtemps, tous les unix vivaient en paix, les applications audio pouvaient fonctionner à la recompilation près sur tous les unix libres puisque tout le monde respectait le standard Open Sound System, autrement dit OSS, mais voila, sous linux, personne n'a su coder une implémentation correcte de l'OSS.

Deplus 4front a décidé un jour de ne plus avoir de version libre de leur implémentation OSS, alors que la majeure partie des OS ont continué à développer leur implémentation OSS et à l'améliorer, sous linux on a d'abord fait des glues infâme pour palier au lacunes de l'implémentation souvenez vous de esound - aujourd"hui on a pulseaudio dans le même genre - (oui je sais ça fait un peu beaucoup plus que ça :)) puis ils ont développé ALSA, et plutôt que de faire quelque chose de portable et d'impliquer les autres Unix au moins les libres, ils ont fait un truc linux only, qui plus est, ALSA est bourré de lacunes (cf dmix par exemple).

Heureusement, 4front revient sur le devant de la scène avec la version 4 de son implémentation OSS en libre, et comme ils sont vraiment très sympa, eux ils ont pensé à tout le monde, non seulement en terme d'implémentation, mais aussi en terme de licence. Ainsi ils fournissent une version CDDL pour la amoureux de (Open)solaris, une version BSD pour les *BSD, et GPL pour Linux.

Cette version signe le retour à la possibilité de faire une application qui gère le son et qui soit portable qui marche sous tous les unix en utilisant une seule et unique API simple et éprouvée.

Cerise sur le gâteau, ossv4 est très simple à déployer sur toutes nos OS libres, la qualité de la gestion des cartes son est bien meilleur qu'avec OSSv3 ou ALSA, bref que du bonheur (utilisateur d'ALSA, pour vous OSSv4 signifie la fin du son faiblard, la fin des grésillement quand on choisit d'avoir un niveau sonore élevé, la fin de l'horrible alsamix, bref tout bénef).

Pour l'installer sur Linux, il faut avoir le support du son en module, puis prendre les packages de sa distribution, le reste se fait tout seul. Sur le site de 4front il est possible de télécharger un paquet RPM, un paquet DEB ou un paquet TAR.

Sous OpenSolaris, il faut télécharger le package directement depuis le site de 4front http://www.4front-tech.com/download.cgi choisir la version de solaris qui vous concerne, pour OpenSolaris 200805 c'est Solaris 10/11 puis pkg_add -d oss*.pkg. Un petit reboot plus tard et on a du son nickel.

Sous FreeBSD, ossv4 est directement disponible depuis les ports : audio/oss un simplement make install clean permettra de l'installer. Il faut ensuite rajouter oss_enable="YES" dans /etc/rc.conf, un reboot ou un kldunload est nécessaire si votre carte son a déjà été détecté par les drivers natifs, puis /usr/local/etc/rc.d/oss start

J'espère que le retour de OSSv4 signifiera la fin des applications ALSA-only. Je sais aussi que la réalité de ma petite histoire et de ALSA est beaucoup plus complexe que ce que j'annonce.

2008/06/12

Rapide apperçu d'OpenSolaris

Q

Pages : 1